Présentation du projet associatif:
L’association Lectures Nomades a été créée en 2000 dans la filiation éthique et philosophique de l’association A.C.C.E.S.(Action Culturelle Contre les Exclusions et les Ségrégations – Fondateurs René Diakine, Tony Lainé et Marie Bonnafé).

Elle est composée de deux pôles, l’un petite enfance, l’autre alphabétisation, qui travaillent ensemble à la prévention de l’illettrisme, l’ouverture culturelle et la promotion du livre.

 Le pôle Petite Enfance

Le pôle Alphabétisation

Notre équipe de lecteurs est constituée de bénévoles et salariés professionnels du livre, formés auprès d’ACCES. Nous assistons aux séminaires et observatoires mensuels, suivons régulièrement les stages d’initiation, de perfectionnement ou d’approfondissement. Dans le souci d’enrichir notre pratique, nous rencontrons d’autres associations et structures impliquées en France dans ce type d’actions, privilégiant ainsi le travail en réseau.
Nous travaillons en partenariat avec les établissements scolaires, les services Petite Enfance et les divers interlocuteurs associatifs, sociaux et culturels présents sur la ville.
À la demande des professionnels, nous construisons des projets partenariaux qui s’inscrivent dans la durée et accompagnons les équipes dans leur démarche vers le livre, afin que celui-ci trouve sa place dans la structure au-delà de nos temps d’intervention :
– des animations autour du livre en direction des familles et des structures accueillant des tout-petits ou enfants d’âge scolaire (dans les salles d’attente des PMI, en maternelle ou en halte-garderie, par exemple) ;
– des ateliers de soutien à la langue française avec des enfants parlant peu ou pas le français et accompagnés de leurs parents ;
– des lectures hors-les-murs, dans les squares et aux pieds des immeubles, à destination de tous ;
– des séances d’animations ludiques autour de la lecture pour les enfants d’école primaire (dans le cadre des ateliers rythmes scolaires ou des apports culturels des accompagnements à la scolarité, par exemple) ;
– des temps d’accompagnement formateurs destinés aux professionnels, familles et lecteurs bénévoles.
Nous allons donc ainsi au devant des populations les plus éloignées du champ culturel, en faisant venir le livre dans les lieux qui leur sont familiers (salle d’attente de PMI, Relais Assistantes Maternelles, Maison des Jeunes et de la Culture, squares) et en partageant avec eux les temps forts de l’année (Forum des associations, cocktail d’été, Hommage aux mots, Forum des sciences, Immeubles en fête, etc…).

Dispositif : Quelque soit l’âge, la culture, l’origine de l’enfant auquel on s’adresse, le lieu ou le contexte, nous pratiquons toujours une lecture individualisée au sein du groupe, faite sous les yeux et avec la complicité des adultes qui en ont la charge. C’est une lecture tout particulièrement adressée à l’enfant qui a choisi son livre et offerte par un lecteur qui jamais n’aura remis en question ce choix d’album. Durant ces moments de bienveillance et de plaisir partagé autour d’une histoire, le lecteur est dégagé de toute intention pédagoqique, thérapeutique ou compensatrice. Il se doit simplement d’être disponible, présent à l’autre comme à sa lecture.
Travaillées mais lues avec sobriété, ces histoires sont donc sous-tendues par le souci de transmettre et de rendre possible la rencontre entre petits et grands, qu’ils soient bons, peu ou non-lecteurs.
Nous proposons un très large choix de beaux livres documentaires et albums dits de « jeunesse », qui sont donc illustrés et racontent une histoire en mots et en images. Ceux-ci sont tous rigoureusement sélectionnés pour leurs qualités littéraires, esthétiques et leur grande diversité.

Les cours d’alphabétisation et Français langue étrangère sont dispensés depuis le mois de septembre 2012 par des binômes de formateurs bénévoles, formés par l’association et son réseau (ASSFAM, Tous Bénévoles, Relais du champ social, R.Ady.A., l’Ile aux langues etc…). Ils interviennent à raison de 4 heures par semaine pour chaque groupe, sur les paliers suivants :
 – Un Atelier de Socialisation Linguistique
 – Un palier 2
 – Un palier FLE A1-
 – Un palier FLE A2+/B1
 – Un atelier d’oral
Coordonnée par la commune, en liaison permanente avec la permanence linguistique de la ville, notre association mène des actions de lutte contre l’illettrisme par le biais de cours de français et d’approche de la langue orale, qui s’adressent à des apprenant(e)s de 18 à 77 ans. Ces derniers, pour la plupart, sont des hommes et des femmes qui résident dans les quartiers fragilisés de la géographie prioritaire de notre ville et qui n’osent pas franchir les « frontières » de leur secteur. Ce projet répond donc à la fois à des objectifs de lien social et d’intégration sociale, professionnelle et culturelle des adultes. Sa spécificité tient dans l’accent mis sur l’ouverture culturelle et l’autonomisation des publics. Ex : l’apprentissage peut se faire de manière ludique et hors-les-murs; les apprenants seniors, trop âgés pour acquérir une parfaite maîtrise de l’écrit doivent cependant pouvoir se débrouiller seuls à la banque ou au guichet de la poste, etc…
Pour tous les niveaux, les formateurs imaginent donc de nombreuses activités complémentaires, et l’intérêt manifesté pour les sorties culturelles, ou pour les initiatives à caractère social, montre au demeurant à quel point sont appréciés les moments d’évasion hors du foyer familial et combien tout cela concourt à un véritable processus d’intégration.
> Quelques possibilités d’ateliers et/ou de sorties culturelles :
– Louvre, Cité de l’architecture, musée de l’Orangerie, Sainte Chapelle, Basilique de Saint Denis, Sainte Chapelle ;
– Informations proposées par la CAF ;
– Atelier avec la RATP avec déplacement dans les transports en commun ;
– Atelier avec la poste (utilisation des automates) ;
– Visites du centre culturel municipal à l’occasion de certaines expositions ;
– Visite à l’École de Musique Claude Debussy ;
– Participation au spectacle « Rivage » programmé par le centre culturel ;
– Collaboration avec le cinéma André Malraux ;
– Passage du Delf pour quelques apprenants du niveau FLE.

NB : l’une des bénévoles suit les formations du Musée du Louvre afin d’être apte à encadrer de manière autonome les différentes sorties culturelles. Cette organisation permet d’employer un langage plus adapté au public, celui des conférencières étant parfois trop difficile à comprendre.Cette formation « de relais du champ social » ouvre des possibilités de visites gratuites dans de nombreux musées, châteaux et autres lieux culturels de Paris et de la Région parisienne.